Comment parler d’argent avec mon enfant ?

Pour les jeunes, monnaie et billets servent à acheter ce qu’ils veulent. Pas si simple… N’ayez pas peur d’une discussion poussée avec votre bambin quand il aborde ce sujet.

Il y a de ces sujets difficiles à évoquer en famille : la mort, le sexe… mais aussi l’argent. Qu’on en ait trop ou pas assez n’y change rien : les pépètes, c’est tabou. Un probable héritage de notre éducation judéo-chrétienne. Pour beaucoup de parents, c’est aussi une façon de tenir les bambins à l’écart des tracasseries financières (« Ils auront bien le temps ! ») et de faire en sorte que l’argent ne prenne pas trop de place dans leur vie. Certes, il ne fait pas le bonheur. Mais il n’en demeure pas moins le nerf de la guerre. Et les tout-petits s’en rendent bien compte au quotidien : pour se procurer un camion de pompiers ou un pain au chocolat, papa donne des sous. Il serait vain d’éviter le sujet ou d’éluder les questions. 

Expliquez à quoi sert l’argent

Marie-Claude François-Laugier, psychologue et auteure de L’Argent dans le couple et la famille (éditions Payot), conseille de dédramatiser l’argent en expliquant à ces chérubins qu’il sert à se faire plaisir et à offrir des cadeaux aux autres. Et si maman est partie toute la journée, c’est pour gagner de quoi accéder à toutes ces petites réjouissances. Petit à petit, inculquez-leur aussi les limites : on ne peut pas tout acheter. 

Parlez gros sous sans tabou

Quand vient l’adolescence, soyez plus concrets. N’hésitez pas à lui parler plus précisément de votre situation. Au besoin, montrez-lui vos fiches de paie, détaillez avec lui le montant des charges fixes, les sommes dédiées à l’alimentation, l’épargne qui financera les vacances… Si vous ne le faites pas qui s’en chargera ? Une étude réalisée en 2006 par l’institut CSA montre que, pour 81% des 15-20 ans, les parents sont la principale source de formation dans ce domaine. Alors à vous de jouer !

 

Quelques ouvrages peuvent vous aider à aborder le sujet avec vos enfants :

  • L’Argent, d'Alexia Delrieu et Sophie de Menthon (éditions Gallimard Jeunesse), dès 5 ans.
  • Lili veut de l’argent de poche, de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch (éditions Calligram), dès 6 ans.
  • Et moi, pourquoi je n’ai pas d’argent ?, de Brigitte Labbé et Eric Gasté (édtions Milan Jeunesse), dès 6 ans.

À découvrir également

Tenez-vous informé !

Recevez notre newsletter pour être informé de la sortie de Monkiteco.